Skip to main content

L'histoire du Wake

history of wake
Câble nautique sous-marin installé au Wake Sport Center en 1957

Du ski nautique

Le ski nautique fut expérimenté en France dès 1920 sur le lac d'Annecy, puis repris par l'Américain Ralph Samuelson en 1922, qui fait aujourd'hui office d'inventeur de cette activité. En 1925, Fred Waller dépose un brevet pour les premiers vrais skis nautiques appelés Dolphin Akwa-Skees.

A la même époque la bourgeoisie genevoise s'est emparée de ce sport. Il faut savoir que l'activité principale avant la deuxième guerre mondiale à Genève était surtout l'aviron et la voile, du fait que les bateaux n'étaient pas assez puissants pour le ski nautique sportif.

Après la deuxième guerre mondiale, le ski nautique s'est structuré, notamment sous l'initiative de MM. Couteau et Albert de la Société Nautique de Genève, en fondant la Fédération Suisse de Ski Nautique en 1946 et la Fédération Mondiale de Ski Nautique en 1947.

 

Du cable nautique

En 1957, le premier câble nautique au monde a été installé exactement au même endroit où se trouve actuellement le Wake Sport Center.

Le Wakeboard n'existait pas encore, c'est donc en ski qu'il se pratiquait. Le système développé par les Genevois était sous-marin. Quatre roues posées dans chaque coin du plan d'eau étaient reliées par un câble. Un compresseur qui soufflait de l'air à une turbine sous-marine faisait tourner la première roue qui entraînait le câble. Un flotteur (visible sur la photo) était attaché au câble sous-marin. Une corde avec son palonnier était attachée à ce dernier.

Le système n'était pas très fiable (le câble sous-marin se déboîtait des roues lorsque le skieur tirait trop dessus) et c'est pour cela qu'il n'a vécu que quelques saisons et c'est en 1959 que l'allemand Rixen a développé le premier câble aérien de l'histoire.

Le ski câble ne s'est jamais imposé en ski nautique car la technologie du bateau à moteur était plus intéressante: plus de puissance et accroche de la corde au niveau du skieur.

C'est seulement au début des années 2000 que le câble a eu un nouveau essort grâce au Wakeboard et au Slide Park. Les modules d'un Slide Park et les planches technologiquement avancées permettent aux rideurs d'exécuter des figures époustouflantes. Des sensations différentes et intenses s'en dégagent. Cela rend cet outil totalement légitime et indépendant du wakeboard bateau.

De plus, il est écologique du fait qu'il est propulsé par un moteur électrique. C'est pour cela que le Wake Sport Center a décidé en 2011 d'installer un wakecâble exactement au même endroit. Après 4 ans de procédures le Wakecâble du Wake Sport Center a été inauguré le 2 mai 2015.

 

Du Wakeboard

L’origine du wakeboard remonte à celle du surf et du ski nautique. Probablement bon nombre de personnes ont une fois ou l’autre construit une planche et se sont laissés tirer par un bateau à moteur. La particularité du wakeboard est que les pieds sont posés de manière décalée sur la planche, comme pour le surf.

Les résines polyester et époxy ont commencé à être facilement disponibles dès le début des années 80. La mode de la planche à voile a contribué à ce phénomène.

A Genève, en 1983, le président du Wake Sport Center, Philip Lutolf, a créé ses premières planches. Elles ressemblaient surtout à des mini-planches de surf. Il a utilisé des foot-strap de planche à voile pour fixer les pieds à la planche.

A  la même période, un shaper de Nouvelle-Zélande, Allan Byrne, a créé un prototype appelé le « skurf » et a rencontré le surfeur Tony Finn (San Diego, Californie) qui créera la marque Skurfer en commercialisant une planche hybride entre un ski nautique et un surf en 1985.

En 1989, Tony Finn et Jimmy Redmond (associé de Finn avec le Skurfer et qui ont créé plus tard la marque Liquide Force) ont fondé la World Wakeboard Association. L'association mondiale du Wakeboard des Américains. Elle regroupe les meilleurs riders de la planète et organise les plus grandes compétitions de wakeboard dans le monde.

A l’époque, une partie des figures qui étaient exécutées ressemblait à celles exécutées par les compétiteurs qui faisaient du ski de figure (discipline officielle du ski nautique). Les planches se ridaient surtout dans un sens. Avec la planche construite par HO dans la fin des années 80, les sauts devenaient plus impressionnants.

Mais c’est seulement en 1993 avec la nouvelle planche développée par Waketech et appelée "flight 69" que le wakeboard a définitivement quitté le monde du surf et du ski. Inspirée du monde du snowboard, complètement symétrique et utilisant la technologie du lamellé-collé de l'industrie du ski et snowboard, une position en "canard" avec des "boots" à la place des "footstraps" a permis d'exécuter des figures dans les deux sens et de propulser le rider à des hauteurs encore jamais atteintes. Le Wakeboard était né!

A la fin des années 90, les constructeurs des bateaux de ski nautique ont remarqué que le wakeboard avait besoin de bateaux spécifiques. Le bateau avait besoin d’une attache en hauteur et une grande vague pour faire des sauts. Les cages fixées sur les bateaux ont été développées à cet effet. Les tailles des bateaux ont pris un bon mètre en une dizaine d’années. Aujourd’hui, un bateau de wakeboard pèse près de 3 tonnes et a 450 CV et coûte entre 100'000 et 140'000 dollars. Il y a vingt ans, un bateau pesait 1.2 tonne, avait 300 CV et coûtait 40'000 dollars.

Parallèlement, dès le début des années 2000, se sont développées les disciplines annexes qui sont le Wakeskate (venant du monde du skateboard) et le Wakesurf (revenant au monde du surf, avec une approche plus légitime).

Depuis les années 2010, le Wakesurf est devenu une nouvelle priorité pour les constructeurs de bateaux. De nouveaux bateaux avec des capacités de faire de très grandes vagues asymétriques ont été développés. Ces vagues sont nécessaires pour pouvoir rider sans palonnier.

Les sports Wake

Aujourd'hui nous pouvons distinguer 7 disciplines appartenant à cette grande famille de la glisse aquatique:

  • le wakeboard
  • le wakesurf
  • le wakeskate
  • le wakefoil
  • le ski nautique
  • le barefoot
  • l'hydrofoif
kidscup2018

Kids Cup 2018

15 riders des 350 stagiaires des camps d'été ont osés se mesurer!

Pour beaucoup c'étais la première compétition!

Bravos aux jeunes et futurs champions!

SPONSOR: ASSURANCE LA MOBILIERE, Arnaud Jacquesson

back to top