Depuis le début de la création du club, le Wake Sport Center c'est engagé à la réduction de l'impacte de son activité sur l'environnement.

Alors que les objectifs sportifs sont les plus importants, le Wake Sport Center n'a pas hésité à payer un peu plus pour la même fonctionnalité, mais avec une réduction d'impacte sur l'environnement.

  • En 2007, le Wake Sport Center a été le premier à immatriculer un moteur catalysé pour un bateau sur le lac Léman: investissement supplémentaire à l'époque CHF 5'000.-
  • En 2011, nous avons décidé de ressuscité le premier câble nautique au monde construit à Genève en 1958, afin d'éviter d'acheter des bateaux supplémentaires pour répondre à le demande. Le Wakecâble inauguré en 2015 consomme 6 fois moins d’énergie qu’un bateau et remplace 2 moteurs à combustion : investissement : CHF 200'000.-
  • Et en 2017, notre dernier projet de passer notre flotte bateau à l'électrique avec des stations de recharge nautique et production d’énergie durable sur site grâce au nouveau batiment du Centre de Performance National:  le projet est estimé à CHF 8 millions et si tout va bien il devrait voir le jour en 2021.

Sous l'initative de Christian Zaugg et Thomas Wenger  une motion interpartis a été déposé au Grand Conseil dans ce sens.

Nous espérons d'ici le mois de septembre 2017 de pouvoir déposer une Demande de Construire en Préalable afin d'évaluer la faisabilité technique.

Lors du dépot de la motion nous avons le journalite Thomas Piffaretti qui nous a contacté et voici son excellet article dans 20minutes.

Plus d'information sur le détail du projet seront divulgué, lors du Cablewake International Open avec la venue du n°1 mondial Daniel Grant le 1er juillet 2017.